Musique renaissance et baroque : mouvements de danse

Nous avons rassemblé pour vous quelques extraits musicaux significatifs de danses provenant de suites de Marin Marais, Johannes Schenck, Johan Michael Nicolai, Louis Couperin, etc …

AllemandeBourrée ChaconneCourante Gaillarde GavotteGigueMenuetMusettePavaneRigaudonPassacailleSarabande

Sous Louis XIV, les Français adorent la ” Belle dance “ qui est un art savant pratiqué par la noblesse.

On danse à la Cour, lors du bal, selon un cérémonial très hiérarchisé, où la moindre erreur peut défaire une réputation; on danse également au théâtre, dans les spectacles de ballet, d’opéra et de comédie. Au même titre que les armes et l’équitation, la Danse fait partie de la belle éducation : c’est elle qui donne cette démarche noble & ce maintien gracieux, si nécessaire pour s’annoncer dans le monde avec quelqu’avantage… Le roi lui-même, élevé dans l’exercice de la danse, s’y montre de bonne heure digne de toutes les admirations. Dans sa jeunesse, il se produit même sur scène aux côtés de professionnels, tel Jean-Baptiste Lully. En 1661, il crée l’Académie Royale de Danse, chargée de perfectionner et d’enseigner la danse afin de former les danseurs professionnels et les maîtres à danser qui diffuseront cet art à travers l’Europe entière.

C’est aussi à sa demande que l’on travaille à l’élaboration d’un système d’écriture permettant la notation des chorégraphies. Ce système, exposé en 1700 par Raoul-Auger Feuillet dans son traité Chorégraphie ou l’Art de Décrire la Danse par Caractères, Figures et Signes Démonstratifs, transcrit précisément les déplacements du ou des danseurs dans l’espace, les pas utilisés et la façon dont il faut placer les pas sur la musique. Près de trois cents chorégraphies nous sont ainsi parvenues.

“On doit remarquer trois sortes de mesures dans la Dance, à çavoir Mesure à deux temps, Mesure à trois temps et Mesure à quatre temps.”

  • La Mesure à deux temps comprend les airs de Gavotte, Gaillarde, Bourée, Rigaudon, Gigue, Canarie &c …
  • La Mesure à trois temps comprend les airs de CouranteSarabande, Passacaille, MenuetChaconne, Passepié,
  • &c et la Mesure à quatre temps comprend les airs lents comme par exemple l’entrée d’Appollon de l’Opéra du triomphe de l’Amour et les Airs de Loure”

(Chorégraphie Feuillet 1713)

Art of dancing explain’d by readings and figures

Chorégraphie, ou L’art de décrire la dance par caracteres, figures et signes desmonstratifs, avec lesquels on apprend facilement de soy même toutes sortes de dances. Par Mrs Feuillet et Dezais

La danse est presque toujours présente dans la musique baroque, qu’elle soit d’inspiration sacrée ou profane. Ses rythmes inspirent et soutiennent un grand nombre de pièces tant vocales qu’instrumentales.

Le tempo des danses de cour est précisé dans plusieurs traités du 18ème siècle : Etienne Loulié (vers. 1690), L’Affilard 1705, D’Onzembray 1732, La Chapelle 1737, Quantz 1752, Choquel 1762.  Beverly Jerold : The French Time Devices Revisited

Dans la “suite” , forme musicale très usitée à l’époque baroque, succession de pièces instrumentales de même tonalité mais de caractères et de rythmes différents, les principaux mouvements sont d’origine chorégraphique, et leur tempo est directement dicté par les caractères des danses évoquées.

Généralement précédées d’une ouverture ou prélude, ces suites renferment souvent aussi quelques “pièces de caractère”, principalement dans la musique française (par exemple tombeaux, plaintes, portraits , etc …)

ALLEMANDE

Premier mouvement de la suite instrumentale, c’est un mouvement de tempo modéré à quatre temps, démarrant toujours par une levée. (4/4, poarfois 2/2 ou 2/4)

COURANTE – corrente

La courante italienne, ou corrente : 3/4, ou 3/8 , est la version vive de la courante.
La Courante française à 3/2 ou 6/4, danse de cour de tempo modéré, se caractérise par une alternance de rythmes binaire et ternaire.
La courante française était plus noble et majestueuse que son homologue italienne.

SARABANDE

Danse lente et noble, à trois temps sans levée (3/4, 3/2). Rythmiquement, la sarabande se caractérise par l’allongement du 2ème temps , souvent une mesure sur deux. Contrairement à ce qui est souvent indiqué, le temps long n’est pas accentué car il correspond à un pas glissé On constate fréquemment la présence d’hémioles aux cadences.

MENUET

C’est une danse de caractère fort gai et de mouvement fort vite (Brossard), de caractère léger (L’Affilard). Le menuet est formé d’un seul pas avec des variantes et des figures obligées.(3/4)

GIGUE – giga

Danse rapide ou très rapide, d’origine anglaise (jig) ou italienne (giga), les gigues sont à deux ou trois temps, mais toujours en triolets ou valeurs pointées. (6/4, 3/8, 6/8, 12/8, parfois 2/4 ou 4/4)

CANARIES

Danse rapide ternaire à deux temps (6/4 ou 6/8), dont le pas est proche de celui de la gigue.

GAVOTTE

Danse française de mouvement modéré, plutôt vif, qui commence par une levée d’une demi-mesure. (2/2 ou 2/4). Elle peut se confondre avec la bourrée, dont elle se différencie par la durée de la levée, et le tempo, en principe plus modéré.

PASSEPIED

Danse à trois temps (3/8), vive et gaie, plus rapide que le menuet, mais plus rustique.

TAMBOURIN

Danse traditionnelle d’origine provençale, “le tambourin est un peu plus rapide que la bourrée et le rigaudon” (Quantz) – (2/4)

RIGAUDON

Danse à deux temps, au tempo rapide. Au théâtre, le rigaudon est réservé aux rôles de matelots ou de personnages champêtres.(2/2 ou 2/4)

BOURREE

Son tempo est vif, et son rythme se caractérise fréquemment par la présence de syncopes.(2/2)

MUSETTE

Forme rustique de la gavotte; un peu plus lente, à deux ou trois temps.

CHACONNE chacone – ciaccona – PASSACAILLE

Chaconne et Passacaille, sont les danses les plus longues, construites sur une basse obstinée, sur laquelle se déroulent des variations. Elles comportent une grande variété de pas et de formules qui en font toute la richesse. Selon L’Affilard, la Chaconne est plus rapide que la Passacaille.(3/4). Selon Montéclair la Passacaille commence toujours au premier temps de la mesure, tandis que la Chaconne commence sur le 2ème temps.

FORLANE

Danse traditionnelle italienne de rythme modéré à rapide (6/4 ou 6/8), avec levée. Introduite en France à la fin du 17ème siècle, elle y devient une danse de cour.

LOURE

C’est un mouvement lent et grave (6/4), qui débute par une levée, et dont le 1er temps est fortement marqué. Par l’alternance de mesures binaires et ternaires, la Loure se rapproche des Courantes.

D’autres danses caractérisent plutôt la musique de la Renaissance

PAVANE

Danse de cour lente

GAILLARDE

Danse à trois temps